Cet après-midi j'avais rendez-vous chez une maie pour un atelier d'écriture, activité que nous partageons de temps en temps. Chacune à cette occasion peut proposer un thème, une phrase, un mot puis nous écrivons ce que cela nous inspire (ou non !) sous la forme souhaitée,mot, phrase, prose, poésie ... Ensuite nous pouvons ou non lire ce que nous avons écrit à haute voix.

 

A chaque fois, même si nous ne sommes pas toujours inspirées, chacune sort un texte ou des mots et des émotions en découlent. Cela permet de mieux se connaitre et que les autres nous connaissent sous une autre facette. De jolies découvertes à chaque fois, de belles images, de beaux sentiments souvent.

Nous sommes parfois 5, parfois moins, ce qui était le cas aujourd'hui où nous nous sommes retrouvées à 3, y compris l'amie qui nous accueillait.

Les thèmes aujourd'hui étaient "A l'aventure" et celui que j'ai proposé était inspiré du dernier CD de Grand Corps malade que j'aime beaucoup : "Il nous restera ça". Cela m'a permis de m'essayer à la poésie, art que je ne pratique pas. Mais je suis contente de ce qui  est sorti de moi, très très personnel et qui me touche.

 

Ces petites réunions sont pour moi l'occasion de tester des recettes gourmandes et aujourd'hui j'ai réalisé le "cake potimarron, cannelle, gingembre et petites de chocolat" que j'ai trouvé sur le blog de Damebreizh que je lis régulièrement. J'ai juste rajouté un peu de cuisson. Je peux vous dire que c'est excellent, tellement qu'une bonne partie a été mangée. Donc je vous le conseille. La recette est ici sur son blog dans la rubrique recettes sucrées pour tous.

 

Pour reparler de l'album de Grand Corps Malade, il a demandé à des auteurs d'écrire et lire une poésie où la phrase "Il nous restera ça" apparaitrait et qui serait mise ensuite en musique. Renaud, Hubert Felix Thiéfaine, Charles Aznavour, Erik Orsenna, pour ne citer qu'eux, se sont prêtés au jeu et il en sort de bien jolis textes lus avec beaucoup d'émotions et de talent. Celle d'Erik Orsenna "L'ours Blanc" m'a donné des frissons. Vous pouvez l'écouter ici  sur Deezer .

 

Sinon le snood avance bien, encore quelques mètres de laine et je serai obligée de l'arrêter faute de fil, mais il fait déjà plus d'un mètre et ça devrait suffire.

 

Donc je m'en vais tricoter  !

 

Bonne soirée